Le 04/12/2019

Exit les BaP pour les opérations de frappe

CONDAT EXTRUGLISS HT 268 VP horiz

Depuis  2015, les préoccupations autour des HAP et BaP sont très présentes dans l’industrie du travail des métaux. En effet, certains produits dérivés du pétrole, notamment les lubrifiants de process, peuvent libérer des HAP et BaP en conditions sévères d’utilisation. Pour plus de vigilance, l’Assurance Maladie a émis une Recommandation, référence R.451, concernant la « Prévention des risques chimiques causés par les fluides de coupe». Elle reprend les données fournies par l’INRS sur les seuils de risques liés aux BaP contenus dans les huiles entières neuves et en service.

Si la question est régulièrement évoquée pour les huiles entières d’usinage, il n’y a aucune recommandation pour les opérations de frappe. Guidé par ses convictions RSE, CONDAT décide d’aller un cran plus loin en devançant la réglementation pour répondre aux enjeux HSE émergeants de ses partenaires.

HAP / BaP : Kesako ?

Les HAP (Hydrocarbure Aromatique Polycyclique), également appelés PNA (Poly Nucléaires Aromatiques) constituent une famille de nombreux composants (Benzo-a-pyrène, anthracène, naphtalène,…). 16 HAP sont couramment analysés et sont considérés comme prioritaires pour leurs dangers. L’un des plus toxiques et des plus connus est le BaP benzo[a]pyrène. Il sert de traceur pour l’analyse des HAP car il est représentatif du danger des HAP : la teneur en HAP est 10 fois égale à la teneur en BaP.

Capitalisation de savoir-faire

Avec des connaissances pointues sur la réduction des HAP/BaP dans les huiles d’usinage en service, ayant notamment abouti au développement des huiles NEAT GREEN – huiles d’usinage de nouvelle génération ne démontrant aucune augmentation de teneur en BaP au bout de 1 500 h d’usinage – CONDAT prend les devants et sollicite début 2018 son laboratoire R&D pour travailler sur de nouvelles formules d’huiles de frappe neutres en termes de BaP. Au-delà de son engagement RSE, l’entreprise souhaite aussi répondre aux préoccupations des équipementiers automobiles et fournir à ses clients les produits les plus sûrs possibles. Ainsi, CONDAT s’appuie sur sa relation étroite avec de grands groupes automobiles pour codévelopper un produit ultra-performant destiné aux opérations de frappe très difficiles.

Après 6 mois de recherche, l’EXTRUGLISS HT 268 VP voit le jour. En partenariat avec le groupe LISI, équipementier automobile de rang 1, le produit est testé pendant près de 12 mois dans les ateliers de Mélisey (Haute-Saône) sur des opérations de frappe à froid pour la fabrication d’ébauches de composants de sécurité et montre de très bons résultats.

Zoom sur l’EXTRUGLISS HT 268 VP

Disponible à la vente depuis juin 2019 et suite au succès rencontré auprès de ce partenaire, l’EXTRUGLISS HT 268 VP se positionne comme un produit premium spécialement formulé pour les opérations extrêmes qui génèrent une chaleur excessive (aciers inoxydables, aciers alliés à forte limite élastique…).

Développée pour résoudre les problèmes d’émissions de BaP, cette huile de frappe entière est formulée à partir d’huiles de base hautement raffinées de grande qualité ; elle contient moins de composés résiduels susceptibles de se dégrader en HAP. Beaucoup plus stable et pure, elle résiste à l’oxydation, permet d’augmenter la durée de vie des bains et facilite le dégraissage en prévenant la formation de résidus collants sur les pièces. Moins volatile, elle limite l’évaporation d’huile et la génération de brouillard permettant ainsi d’améliorer l’atmosphère dans les ateliers de travail.

Formule fortement additivée, elle présente des performances de haut niveau pour toutes les opérations difficiles sur métaux durs type inox et acier allié. Cette huile de frappe double usage, qui lubrifie aussi bien les opérations de déformation que les organes mécaniques des machines de frappe, affiche une viscosité de 68 cSt et répond ainsi aux standards des plus grands fabricants de machines de frappe.